Selon l'OMS, l’indice de masse corporelle (IMC) est une mesure simple du poids par rapport à la taille couramment utilisée pour estimer le surpoids et l’obésité chez l’adulte. Il correspond au poids divisé par le carré de la taille, exprimé en kg/m2.

Il donne une indication approximative car il ne correspond pas forcément au même degré d’adiposité d’un individu à l’autre.

Un IMC élevé est un important facteur de risque de maladies chroniques comme :

  • les maladies cardiovasculaires,
  • le diabète,
  • les troubles musculo-squelettiques, en particulier l’arthrose,
  • certains cancers (endomètre, sein et côlon).

Si l'IMC est à la base du bilan préalable que nous vous proposons, il doit être pris comme "une norme communément utilisée" mais ne doit surtout pas être l'indicateur unique sur laquelle la démarche de MOS s'appuie.